Mieux comprendre Bob Marley

I Know


Je sais

 

Quand la course s’accélère

Quand vous avez l’impression de ne plus pouvoir suivre le rythme imposé

Quand arrive enfin pour vous, le moment de vous détendre

Et qu’au lieu de cela, vous sentez, les larmes couler sur votre visage

A ce moment-là, vous vous posez la question :

« Serais-je moi aussi, une victime de ce système ? »

Vous vous dites qu’un jour ou l’autre, vous serez abandonné

Quand viennent ces moments là

Rappelez-vous ceci, Natty sera toujours là à vous attendre

Et qu’il vous aidera à tout surmonter

 

N’est-il pas rassurent de savoir que Jah sera toujours là, là à vous attendre ?

N’est-il pas rassurent de savoir que Jah sera toujours là, là à vous attendre ?

Qu’il vous attendra l’été

Qu’il vous attendra au printemps

Qu’il vous attendra à l’automne

Qu’il vous attendra aussi en hiver

 

Des tribus se sont formées

Des tribus se sont dispersées

Les enfants sont dispersés aux quatre coins de la terre

Souvent, je m’assois et je me pose la question :

« Pourquoi cette course est-elle si dur ? »

Puis du plus profond de mon âme je me dis :

« Courage ! Ce combat doit être gagné »

Je me vois tel un navire, voguant au milieu d’une mer en furie

Au milieu des vagues déchainées

Et je prie pour que ces vagues ne se déchainent pas sur le navire non ! Non ! Non !

Mais Jah sera là, là à m’attendre

N’est-il pas rassurent de savoir que Jah sera toujours là, là à vous attendre ?

Il fut un temps perdu, le voilà revenu

Ce langage que je vous parle

Ce langage que je vous parle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *