Mieux comprendre Bob Marley

Mix up, mix up


Conflits

Oh seigneur ! Oh seigneur ! Oh seigneur !

Ce n’est pas facile! Non ce n’est pas facile à vrai dire,

Mais disons la vérité car ceux qui dissimule le mal qu’ils font

C’est dans l’unique interdiction perpétuer.

Nous venons au studio

Au studio, ou au fil du temps nous faisons des expériences,

Nous expérimentons sur le bien et sur le mal,

Sur ce qu’il nous reste aujourd’hui,

Comparé à ce que nous avions dans le passé,

Et de ces séances il ne sort pas simplement que de nouvelles versions (des chansons)

Car nous trouvons à chaque jours de nouveaux obstacles sur notre route.

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Il y a tant de gens qui vivent dans le besoins,

Pendant que certains autres bénéficient de tant d’avantages.

Il en bien trop de conflits de toutes ces confusions !

Trop de conflits !

Et nous, nous en avons assez de tous ces conflits,

Trop de conflits, trop de conflits.

Je suis né à la campagne, tout en haut d ‘une colline

J’ai l’impression d’y être encore,

Je sens que j’y suis encore, que j’y serai toujours et j’y resterai toujours.

Mais à cause de votre manque de respect, de vos fiertés mal placés,

Certains essayant d’embarquer les enfants de Jah sur une galère.

Taisez-vous ! Ouvrez vos portails laissez partir les saints !

S’il vous plait, de cette session faites qu’il en sorte plus qu’une nouvelle version,

S’il vous plait, de cette session faites qu’il en sorte plus qu’une nouvelle version,

Eh vous ! Vous autres qui parlez sans cesse.

Vous dont de la bouche, il ne sort que des mensonges, (regardez les)

Ils sont assis mais ils sont vacillants

Eh seigneur ! Pourtant ils critiquent !

Il est vrai qu’au pays des aveugles les borgnes sont rois.

Pourtant un simple coup d’œil suffit à un sage pour reconnaître un idiot.

Trop de conflits, trop de conflits,

Il faut que je me débarrasse des bâtons qu’on me met dans la roue,

Qu’importe quels sont les personnes qui le font.

Trop de conflits, trop de conflits,

Hé toi monsieur musique, ne viens-tu pas jouer ?

Ne le sais-tu pas, qu’aujourd’hui c’est une belle journée de vacance

Et que nombreux sont ceux qui attendent ton message ?

Ils prêtent attention à chacune des paroles que tu prononces.

Je chante

Il y a trop de conflits, trop de conflits,

Et maintenant ils ne peuvent plus m’en empêcher

Il y a trop de conflits, trop de conflits,

Les voilà maintenant qui vacillent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *