Mieux comprendre Bob Marley

Coming from the cold


Nous revenons du froid

 

Dans cette vie, dans cette vie, dans cette

Dans cette vie oh douce vie !

Nous revenons, nous revenons, nous revenons du froid

 

C’est à vous, c’est à vous que je m’adresse

Et oui à vous, c’est à vous que je m’adresse maintenant

Pourquoi avez-vous l’air si triste et si désemparé

Ne le savez-vous pas, qu’à chaque porte qui se ferme beaucoup d’autres s’ouvrent ?

Allez-vous permettre au système de vous pousser à tuer vos propres frères ?

Non Dread ! Non !

Allez-vous permettre au système de vous pousser à tuer vos propres frères ?

Non Dread ! Non !

Allez-vous permettre au système d’être votre maitre à penser ?

Non Dread ! Non

L’homme le plus grand que vous puissiez voir était lui aussi un bébé

 

Dans cette vie, dans cette vie

Dans cette douce vie

Nous revenons du froid

Nous revenons, nous revenons, nous revenons du froid

Nous revenons, nous revenons, nous revenons du froid

Dans cette vie, dans cette vie, dans cette vie

Nous revenons du froid

Nous revenons, nous revenons, nous revenons du froid

Nous revenons, nous revenons, nous revenons du froid

 

C’est à vous, c’est à vous que je m’adresse

Et oui ! A vous, c’est à vous que je m’adresse maintenant !

Dans cette vie, dans cette vie

Oh douce vie

Nous revenons, nous revenons, nous revenons, nous revenons du froid

Dans cette vie, dans cette vie, dans cette vie

Nous revenons du froid

Nous revenons, nous revenons, nous revenons, nous revenons du froid

 

C’est à vous, c’est à vous que je m’adresse

Eh oui ! A vous, c’est à vous que je m’adresse

Pourquoi avez-vous l’air si triste et désemparé ?

Ne le savez-vous pas, qu’à chaque porte qui se ferme

Beaucoup, beaucoup, beaucoup d’autres s’ouvrent ?

Allez-vous permettre au système de vous pousser à tuer vos propres frères ?

Allez-vous permettre au système d’être votre maitre à penser ?

Non dread ! Non !

L’homme le plus grand que vous puissiez voir était lui aussi un bébé

 

Dans cette vie, dans cette vie

Dans cette douce vie

Nous revenons, nous revenons, nous revenons du froid….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *