Mieux comprendre Bob Marley

Who the cap


Celui à qui va la casquette

 

D’homme à homme

Il y a tant d’hypocrisie mes enfants

Qu’on ne sait jamais à qui se fier

Il arrive parfois que la personne que vous croyez être votre meilleur amis se trouve être votre pire ennemi,

et qu’a l’inverse celui que vous croyez être votre pire ennemi, soit en réalité votre meilleur ami

Certain mangeront et boiront avec vous

Mais dès que vous aurez le dos tourné, ils diront du mal de vous

Dites-vous ceci : Seuls vos vrais amis connaissent vos secrets, donc, il n’y a qu’eux qui pourront les raconter

 

Celui à qui va la casquette

Laissez le lui porter

Regardez-moi je balance mes graines de maïs

Pas besoin d’appeler les poules

Elles viendront toutes d’elles même, il me suffit juste de dire

« Cok, cok, cok, cluk cluk, clux »

 

Celui à qui va la casquette

Laissez le lui porter

Celui à qui va la casquette

Laissez le lui porter

Certains mangeront et boiront

Avec vous puis ils chercheront à vous éliminer

Mais ceux que Dieu a bénit

Personnes ne peut les maudire

Dieux merci nous avons dépassé le pire

Les hypocrites et les parasites viendront toujours chercher une bouchée

Et si la nuit devait soudainement, se transformait en jour beaucoup de gens chercheraient à s’enfuir


Ceux à qui va la casquette

Celui à qui va la casquette

Laissez le lui porter

Je dis

« Cok, cok, cok, cluk cluk, clux »


Certains mangeront et boiront

Mais dès que vous aurez le dos tourné, ils diront du mal de vous

Et si la nuit devait soudainement, se transformait en jour beaucoup de gens chercheraient à s’enfuir

Celui à qui va la casquette

Laissez le lui porter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *