Mieux comprendre Bob Marley

Johnny was


Johnny était

 

La femme avait la tête entre les mains

Et, elle pleurait

Car son fils avait été blessé dans la rue

Et qu’il est mort, atteint d’une balle perdue

 

La femme avait la tête entre les mains

Et, elle pleurait

Essayer de la réconforter était une peine perdue

Elle se posait cette question :

« Comment, comment continuer à vivre maintenant

Qu’elle sait que le prix du péché c’est la mort

Alors que le don de Dieu c’est la vie. »

 

«  Johnny était un homme bon

Il n’a jamais fait de mal à personne ! » sanglotait-elle

La femme avait la tête entre les mains

Et, elle pleurait

Car son fils avait été blessé dans la rue

Et qu’il est mort, qu’il est mort simplement à cause du système

 

La femme avait la tête entre les mains

Et, elle pleurait

Essayer de la réconforter était peine perdue

Elle gémissait… Puis elle pleurait…

« Johnny était un homme bon

Il n’a jamais fait de mal à personne » répétait-elle

Il ne peut y avoir de fin à la tendresse

D’une femme envers l’enfant qu’elle a portée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *