Mieux comprendre Bob Marley

Talkin blues


Je parle vénère

 

Oui, oh oui, non !

Hier soir, j’avais pour lit un sol glacé

Et pour oreiller une pierre

Hier soir, un sol glacé était mon lit

Et une pierre mon oreiller


Je parle vénère, je parle vénère

Ils disent

Tu n’es pas à la hauteur !

Je parle vénère, je parle vénère

Tu n’es pas à la hauteur ! Répètent-ils


J’ai été si longtemps étendu sur la pierre glacé

Que j’ai l’impression d’y être définitivement fixé par une vis

Mais je vais fixer le soleil

Afin que ses rayons puissent briller dans mes yeux

Puis j’avancerais à petit pas

J’ai envie de faire exploser une église

Maintenant que j’ai compris que le prêcheur n’est qu’un menteur !

Alors qui seront ceux qui resteront à l’abri

Quand les combattants

Pour la liberté iront sur le champ de bataille


Je parle vénère, je parle vénère

Ils disent

Tu n’es pas à la hauteur ! Whoa

Je parle vénère, je parle vénère

Ils disent avez-vous entendu ce qu’ils disent ?


Un sol glacé, c’était ça mon lit hier soir

Une pierre, c’était ça mon oreiller

Je parle vénère, je parle vénère

J’ai l’impression d’y être définitivement fixé par une vis

Et je répète parle vénère, je parle vénère

Ils disent, ils me disent

Tu n’es pas à la hauteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *