Mieux comprendre Bob Marley

Un tribunal américain interdit des T-shirts Bob Marley

Un tribunal de New York vient d'interdire la vente de tee-shirts à l'effigie de Bob Marley. L'entreprise de confection n'a vait pas demandé l'autorisation à ses héritiers.

Une société américaine a produit des vêtements à l’effigie du chanteur sans autorisation. Une décision de justice locale vient de donner raison à ses ayants droit en interdisant la commercialisation.

Plus de trente ans après sa mort Bob Marley est toujours une icône universelle pour la jeunesse du monde entier. Son image a été reproduite des millions de fois sur une multitude de produits dérivés. Elle génère chaque année des millions d’euros censés être gérés par les héritiers du chanteur. Les ayants droit ont une lourde tâche: tous les pays ne conçoivent pas de la même façon l’esprit des lois qui régissent la propriété intellectuelle et artistique.

Une cour locale de New York vient d’interdire à une entreprise confectionnant des T-shirts de vendre ses produits aux enseignes Wal-Mart et Target. Elle n’avait pas reçu l’accord exprès des héritiers de Bob Marley.

Deux millions de dollars de dommages-intérêts pour les héritiers de Marley

C’est la deuxième fois en quatre ans qu’un tribunal américain prend une décision en faveur des héritiers de Bob Marley. En 2011, ils avaient déjà bénéficié de plus de deux millions de dollars de dommages et intérêts dans un conflit comparable. Les ayants droit avaient subi alors la concurrence déloyale de la société A.V.E.L.A qui, elle aussi, avait commercialisé des T-shirts à l’effigie de Bob Marley sans autorisation préalable. Les juges du Nevada avaient motivé leur décision en arguant du fait que les clients croyaient que les vêtements de A.V.E.L.A étaient des produits estampillés Bob Marley.

Ces deux décisions jurisprudentielles vont-elle faire évoluer la loi fédérale? Les avocats des ayants droit de Bob Marley travaillent dans ce sens. Si la législation américaine devenait plus protectrice de l’image cela pourrait avoir des conséquences sur l’utilisation commerciale de l’image des personnalités de légende.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *