Mieux comprendre Bob Marley

Croix éthiopienne

La croix de Lalibela

Religieux éthiopien à Lalibela

Religieux éthiopien de l’église Yemrehanna Krestos

La croix éthiopienne est un motif éthiopien en forme de croix. Son importance dans la culture éthiopienne s’explique par le caractère chrétien orthodoxe du pays. Il serait plus exact de parler de « croix éthiopiennes » car il existe de nombreuses formes selon la région ou la ville dans laquelle on se situe. Les trois principaux style de croix sont: la croix de Lalibela, la croix de Gondar et la croix d’Axum. La taille des croix peuvent varier du simple pendentif à l’imposante croix de procession. Elle constitue un motif central des décors de l’art éthiopien dans les peintures murales ou celles des manuscrits. Les croix les plus anciennes sont souvent en fer, en cuivre, en bronze ou en métal précieux. Celles antérieures au XVe sont des croix processionnelles, caractérisées par une hampe qui permet d’y adapter un manche afin de la transporter lors des processions. Les croix en bronze étaient coulée par le procédé de cire perdue. Les croix sont également présentes dans les manuscrits, généralement en pleine page, des entrelacs aux brins verts, jaunes et rouges les emplissent. C’est à partir du XIVe qu’un nouveau style de croix fait son apparition, le décor est entièrement ornemental et l’entrelacs prend une place central. La taille des croix augmente, les branches s’élargissent et sont englobées dans une auréole de forme carrée, et non plus circulaire ou quadrilobée comme auparavant. Les croix processionnelles incluent parfois des icônes et représentations de personnages bibliques. Le motif de la croix est aussi représenté sur les vêtements traditionnels de certains peuples éthiopiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *