Mieux comprendre Bob Marley

La famille de Bob Marley à l’assaut des casques audio

Les casques haut de gamme, qui associent des célébrités à leur image, sont en plein boom.

«Get up, stand up, stand up for your rights!» Il sera désormais possible d’écouter l’intégralité de la discographique de Bob Marley avec un casque audio à son nom. Rohan Marley, un de ses fils et porte-parole de la marque Marley, en lance la commercialisation en France aujourd’hui même.

Fidèle à l’esprit de Bob Marley, ces produits sont aussi écoresponsables. Arceau en bouleau issu de forêts certifiées, cuir, coton et chanvre provenant de l’agriculture biologique, aluminium et emballage en carton recyclés et recyclables… tout fleure bon le développement durable. Même si les casques sont finalement produits en Chine. «Mais nous choisissons des bateaux à faible émission de carbone pour le transport», ajoute aussitôt Rohan Marley, qui précise que 5 % du chiffre d’affaires généré en France sera reversé à l’Association Petits Princes. Avec un prix de vente qui va de 24,90 à 300 euros, les casques et écouteurs Marley couvrent quasiment tout ce marché.

Indispensable alors que l’offre ne cesse de se multiplier. Bob Marley est loin d’être le seul à avoir une gamme de casques à son nom. C’est même une des grandes tendances du moment. Mais la famille Marley est la seule à maîtriser la production de A à Z. Les casques Beats by Dr. Dre sont passés dans le giron du fabricant taïwanais de smartphones HTC. Chez le fabricant Monster Beats, Justin Bieber a succédé à Lady Gaga et Puff Daddy pour prêter son nom à un casque. Bob Sinclar s’affiche à présent chez Sennheiser. Non seulement les people s’associent aux produits, mais en plus les fabricants traditionnels ont été dépassés par l’ampleur du phénomène. Les gloires historiques de l’audio comme Sony, Pioneer ou Philips sont distancés par Sennheiser, Beats ou encore Bose. Des marques qui ont aussi résolument pris le parti du haut de gamme.

Plus de 10 millions de casques vendus

Un pari payant puisque le segment des casques à plus de 200 euros est le plus dynamique, affichant une croissance de 146 % depuis le début de l’année. Il représente désormais 12 % des ventes totales en France, selon l’institut GfK. Le design et les people ne sont pas la seule explication à cette hausse des prix. Réduction des bruits, allégement, matériaux nobles et nouvelles fonctionnalités, comme le sans-fil ou l’intégration de micros qui transforment les casques en kit mains libres pour smartphones contribuent à faire grimper les prix. Pas de quoi décourager les acheteurs.

Le marché des casques audio est un des plus porteurs de l’électronique grand public, en croissance de 9 % en volume et de 16,5 % en valeur depuis le début de l’année, selon GfK. Cette année, plus de 10 millions de casques devraient être vendus en France, pour un chiffre d’affaires total de 330 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *