Mieux comprendre Bob Marley

Album « Burnin' » traduction

Rastaman chant


Le chant du Rastaman

J’entends les paroles du Rastaman

Il répète

« Babylone ton royaume s’effondre, Babylone ton royaume s’effondre

Babylone ton royaume s’effondre, Babylone ton royaume s’effondre »

Je dis

J’entends les paroles du Tout Puissant

Il dit

« Babylone ton royaume s’effondre

Babylone ton royaume s’effondre »


Je m’envolerai pour ma demeure, le Mon Sion

Je m’envolerai pour ma demeure

Je m’envolerai pour ma demeure, le Mon Sion

Je m’envolerai pour ma demeure

Par un beau matin ensoleillé, une fois ma mission accompli

Je m’envolerai pour Sion

Je m’envolerai pour ma demeure

Par un beau matin ensoleillé, une fois ma mission accompli

Je m’envolerai pour ma demeure


Duppy Conqueror


Conquérant de la mort

 

Oui mon ami

Oui mon ami, mon cher ami

Ils prétendent que nous sommes à nouveau libres

Leurs barreaux ne suffisaient plus pour nous retenir

Ils ne pouvaient plus nous garder de force

Maintenant ils essayent de nous piétiner

Mais Jah nous maintient debout

 

Oui combien de fois ai-je été à tort accusé

Et abusé jusqu’à ce jour

Mais grâce au pouvoir du Tout Puissant

Ils furent forcés de me libérer

Eux ceux à qui je m’adresse en disant

« N’essayez pas de me refroidir

Pendant que je traverse le pont

Il me faut atteindre le Mon Sion

Le sommet le plus élevé

Même si vous avez de gros calibre

Moi, je suis un conquérant de la mort

 

Oui mon ami, mon cher ami

Ils prétendent que nous sommes à nouveaux libres

 

Oui mon ami, mon cher ami

Ils prétendent que je suis à nouveau libre

N’essayez donc pas de me refroidir

Il me faut atteindre le Mont Sion

Le sommet le plus élevé

Même si vous avez de gros calibre

Je vous le répète

Je suis un conquérant de la mort

Un conquérant

 

Oui mon ami

Ils prétendent que je suis à nouveau libre


Pass it on


Faites passer ce message

Ce que font vos mains,

Vos yeux le voient,

Alors assurez de vos actes,

Afin d’obtenir les résultats escomptés

Sinon ce sera votre propre conscience

Qui vous les rappellera.

Seul votre cœur et personne d’autre ne seront aptes à juger.

Ne soyez pas égoïste dans vos actes,

Faites passer ce message !

Aidez vos frères et vos sœurs aidez-les dans leur besoins,

Faites passer ce message !

Dans le royaume de Jah,

L’homme règnera !

Faites passer ce message !

Faites passer ce message !

Faites passer ce message !

Faites passer ce message !

Plus chaude et ensoleillé est la journée,

Plus vous chercherez à vous abriter à l’ombre,

Mais au fur des heures, plus la journée avancera, Je le sais que le soleil finira par vous rattraper,

Ne soyez pas égoïste dans vos actes,

Faites passer ce message,

Aider vos frères et vos sœurs dans leur besoin,

Faites  passer ce message,

Si vous ne vivez qu’égoïstement pour vous,

Votre vie n’a aucun sens.

Si vous revivrez à nouveau,

Car dans le royaume de Jah

L’homme règnera !

Faites passer ce message !

Faites passer ce message !


Small axe


Les petites haches

 

De quoi vous vantez-vous

Vous autres, hommes pervers ?

Vous, vous croyez malins

Mais vous n’êtes même pas intelligents

Je vous le dis

Vous pratiquez l’iniquité

Afin d’assouvir votre vanité

Mais la bonté de Jah Jah

Elle, seul est éternelle

 

Si vous êtes des grands arbres

Nous, nous sommes les petites haches

Aiguisées pour vous abattre !

Aiguisé, prêtes à vous abattre !

 

Le fossoyeur creuse sa propre tombe

Le fossoyeur creuse sa propre tombe

Un jour ou l’autre, il finira par y tomber

Un jour ou l’autre, Un jour ou l’autre, il y tombera

Si vous êtes des grands arbres

Nous, nous sommes les petites haches

Les petites haches, aiguisées pour vous abattre !

Prêtes à vous abattre !

 

Le fossoyeur creuse sa propre tombe !

Un jour ou l’autre il y tombera, il y tombera !

Le fossoyeur creuse sa propre tombe !

Un jour ou l’autre il y tombera, il y tombera !

Un jour ou l’autre, il y tombera

 

Si vous êtes des grands arbres

Nous, nous sommes les petites haches

Les petites haches, prêt à vous abattre

Aiguisées pour vous abattre


Burning and looting


Brûler et piller

 

Ce matin, je me suis réveillé dans un pays sous couvre-feu

Oh Seigneur ! Du coup, j’étais moi aussi prisonnier

Je n’arrivais pas à distinguer les visages

Qui étaient penchés au-dessus de moi

Ces gens étaient tous vêtus d’uniformes symbolisant la brutalité


Combien de rivières devrons-nous encore traverser

Avant de pouvoir parler aux responsables

En ce moment ou tous nos acquits nous semble perdus

Nous en avons pourtant largement payé le prix

Voilà la raison pour laquelle

Nous allons tout brûler et tout piller sur notre passage

Ce soir, je le répète

Nous allons tout brûler et tout piller sur notre passage, ce soir

Nous allons tout brûler et tout piller sur notre passage

Ce soir oh oui, oui, oui !

Nous allons tout brûler et tout piller ce soir !

« Oh arrêtez-les ! » Hurlent-ils

Ce soir ça va être des pleurs, et des lamentations

Oh dites-moi, qui pourra arrêter les pleurs et les lamentations, ce soir ?


Pour toutes ces longues, ces longues années

Ce sera des pleurs et des lamentations ce soir

Afin de grandir il me faut de la nourriture

Laissez sa part à l’homme originel

Toutes ces drogues que vous nous refourguez

Dans le seul but de nous endormir

N’ont rien à voir avec la musique qui vient du ghetto !


Nous allons tout brûler et tout piller sur notre passage, ce soir

Il nous faut survivre

Nous allons tout brûler et tout piller sur notre passage, ce soir

Il nous faut sauver les bébés

Voilà pourquoi nous allons brûler toute cette pollution, ce soir !

Voilà pourquoi nous allons brûler toutes ces illusions, ce soir !


Nous allons tout brûler et tout piller

Nous allons tout brûler et tout piller


I shot the sheriff


J’ai abattu le shérif

 

J’ai abattu le shérif

Mais ce n’est pas moi qui ai tué son adjoint oh non ! Oh !

J’ai abattu le shérif

Mais ce n’est pas moi qui ai tué son adjoint oh non ! Oh !


Les gens de mon bled, ils sont tous à mes trousses

Ils m’accusent du meurtre de l’adjoint du shérif

Mais je continue de répéter

Oh non ! Oh non !

J’ai abattu le shérif

Mais je le jure

C’était de la légitime défense ooh ! Ooh ! Ooh !


J’ai abattu le shérif

Oh Seigneur, ils disent que c’est un délit majeur ooh ! ooh ! ooh !

Écoutez-moi

Le shérif John Brown m’a toujours détesté

Pourquoi ? Je ne le sais pas

A chaque fois que je plantais une graine

Il répétait « Arrachez-la, avant qu’elle ne pousse ! »

Alors maintenant

Quand vous lisez les journaux ou

Ils racontent que j’ai tué le shérif

Je vous jure que c’était de la légitime défense

Un jour, j’ai eu l’opportunité de m’enfuir oui

J’ai bien essayé de quitter la ville

Tout ce que je voulais c’était quitter la ville

Mais tout à coup je me suis trouvé face au shérif John Brown


Lui, il a voulu me descendre

Alors, moi je lui ai tiré dessus

Si l’on me juge coupable du meurtre

J’accepte de payer

Car je le dis, j’ai abattu le shérif

Mais ce n’est pas moi, qui ai tué son adjoint oh non ! Oh non !

Le réflexe a été plus fort que moi

Ce qui devait arriver, a fini par arriver

A force de remplir le seau, un jour le fond finit par cerder


Get up Stand up!


Levez-vous Debout!

 

Levez-vous ! Debout!

Debout défendez vos droits!

Levez-vous ! Debout !

Debout défendez vos droits !

Levez-vous ! Debout!

Debout défendez vos droits!

Levez-vous ! Debout !

N’abandonnez pas le combat !


Vous, le prédicateur ne me racontez pas

Que le paradis se trouve sous terre

Vous n’êtes qu’un fantôme

Et, vous ne saisissez même pas

La véritable signification de la vie !

Tout ce qui brille n’est pas de l’or

Et la moitié de l’histoire reste à découvrir

Alors, maintenant que vous voyez la lumière

Levez-vous et défendez vos droits


Levez-vous ! Debout !

Debout défendez vos droits!

Levez-vous ! Debout !

N’abandonnez pas le combat !

Levez-vous ! Debout!

Debout défendez vos droits!

Levez-vous ! Debout !

N’abandonnez pas le combat !


Beaucoup de personne croient que

Le Bon Dieu descendra du ciel

Et qu’il fera disparaître tous les malheurs

De la surface de la terre

Mais si vous saviez la véritable signification de la vie

Vous rechercheriez votre dû sur terre

Alors maintenant que vous voyez la lumière

Levez-vous et défendez vos droits oui !


Levez-vous ! Debout ! Oui ! Oui !

Debout défendez vos droits!

Levez-vous ! Debout ! Levez-vous ! Debout !

N’abandonnez pas le combat ! La vie est votre dû !

Levez-vous ! Debout! N’abandonnez pas le combat

Debout défendez vos droits!

Seigneur, seigneur

Levez-vous ! Debout !

Nous en avons assez !

N’abandonnez pas le combat !


Vous nous fatiguez avec tous vos doctrines se terminant toute en « ISME »

« Mourir, puis aller au paradis au nom de Jésus »

Seigneur

Nous le savons, nous l’avons compris

Dieu le Tout Puissant est une Homme qui vit

Vous parvenez à endoctriner certaines personnes

Parfois mais vous ne pourrez pas embobiner tout le monde, tout le temps

Alors maintenant que nous voyons la lumière

Nous allons nous lever et défendre nos droits


Levez-vous ! Debout !

Debout défendez vos droits !

Levez-vous ! Debout !

N’abandonnez pas le combat !

Moi, jamais je n’abandonnerai le combat !

Moi, jamais je n’abandonnerai le combat !

Moi, jamais je n’abandonnerai le combat !


Put it on


Le faire

 

Je ressens les esprits

Je ressens les esprits

Je ressens les esprits

Seigneur, je te remercie

Seigneur, je te remercie

Je me sens mieux à présent

Je me sens mieux à présent

Je me sens mieux à présent

Seigneur, je te remercie

Seigneur, je te remercie

 

Je vais le faire, je l’ai déjà fait

Je vais le faire et ça tiendra

Je vais le faire, je vais le faire à nouveau

Seigneur, aide moi

Seigneur, aide moi

Je ne me vante pas

Je ne me vante pas

Je ne me vante pas

J’ai envie de toaster (faire du rap)

J’ai envie de toaster (faire du rap)

 

Je contrôle mon destin, oui

Je contrôle mon destin

Je contrôle mon destin

Seigneur, je te remercie, oui

Seigneur, je te remercie

 

Fini les pleurs

Fini les pleurs

Fini les pleurs

Seigneur, entends moi

Seigneur