Mieux comprendre Bob Marley

Album « Natty Dread » traduction

La vérité sur les cheveux « mystiques » de Bob Marley

Bob Marley, Robert Nesta Marley, est décédé le 11 mai 1981. Sa mort a soulevé d’étranges questions dont certaines tournaient autour de ses cheveux. La première rumeur, dont beaucoup auront entendu parler sur les bancs de l’école, est qu’une dizaine d’espèces différentes d’énormes insectes auraient été trouvés dans ses locks à sa mort – cette rumeur est appuyée par le fait que certains pensent encore que les locks sont une coiffure qu’il ne faut pas laver.

1. Y avait-il des insectes dans les locks de Bob Marley quand il est décédé ?

Cette rumeur est complétement fausse. La première preuve étant que Bob Marley était chauve lorqu’il est décédé à l’âge de 36 ans. Ses traitements médicaux avaient fait tomber tous ses cheveux bien avant sa mort – il n’existe qu’une ou deux photos circulant dans les livres d’archives. Certains porteurs de locks sont encore victimes de ce type de rumeur à ce jour, créée plus particulièrement pour les diaboliser.

2. Est-ce que les dreadlocks de Bob Marley ont été vendues aux enchères ?

C’est exact en partie. Une des dreads de Bob Marley a été vendue aux enchères. Il l’avait donnée à une fan lors d’un concert en 1980 et la dread a été mise en vente le 30 avril 2003 à Londres. Christie’s est la plus grande maison de vente aux enchères au monde et témoignait que ce type d’objet est très rare. La femme qui l’a vendue était une grande fan mais avait perdu un peu de son enthousiasme et avait décidé de mettre l’objet à disposition de quelqu’un qui l’apprécierait encore plus.

3. Est-ce que Bob Marley et les porteurs de dread en général sont nappy et aiment leurs cheveux naturels ?

100% oui. Pour Bob Marley les dreadlocks étaient plus qu’un style de coiffure, ils revêtaient aussi une dimension culturelle. Le mot natty est l’argot jamaïcain pour dire nappy, et dans sa chanson ‘natty dread’ Bob Marley parlait de la beauté des locks, et des cheveux naturels en général. Un des combats de sa vie était de faire que les noirs acceptent leurs cheveux crépus sans se sentir obligés de ressembler aux autres civilisations.

LA VERITE SUR LES CHEVEUX 'NAPPY' DE BOB MARLEY ET LES RUMEURS QUI ENTOURAIENT SES LOCKS ET CEUX DES JAMAICAINS - judah lion4. Est-ce que Bob Marley et tous les porteurs de locks sont des rastafariens ?

Tous les locksés ne sont pas des rastafariens mais Bob en était un. Beaucoup de gens eux-mêmes portant cette coiffure en Jamaïque, fief de cette religion, ne sont pas des rastafariens. D’ailleurs là-bas aussi les locks sont parfois mal vus. Mais cette coiffure est née à l’époque de l’émancipation et était une façon pour les anciens esclaves de défier le pouvoir européen. Les blancs avaient baptisé les cheveux locksés qu’ils considéraient sales ‘dreadful’, et le mot a ensuite évolué en ‘locks’.

Les locks sont aussi associés au symbole du lion, nom donné à l’empereur Haile Selassie. Le lion est clairement pour eux le roi de la jungle.

5. Est-ce que Bob Marley avait vraiment les cheveux noirs ?

Faux. La couleur des cheveux de Bob Marley était en réalité châtain. Bob Marley était métis et bien que porte-parole de la communauté noire ce côté de son identité a toujours été un problème pour lui dans ses jeunes années ; le fait d’avoir un père blanc et une mère noire lui a valu beaucoup de critiques. Rita Marley elle-même racontait à quel point Bob se sentait insécuritaire par rapport à cela et il lui avait demandé depuis de nombreuses années de polir ses cheveux à l’aide de cirage à chaussures pour les « rendre plus noirs, plus africains ».

 

Dans la vidéo rare ci-dessous, Bob Marley répondait à un journaliste français à propos de ses cheveux :

 


Bend Down Low


Baisses Toi Bas

 

Baissez-vous bas et, là, je vous dirai tout ce que je sais

Baissez-vous bas et, là, je vous dirai tout ce que je sais

Oh ! Vous les pêcheurs de poissons, vous ne repêcherez que ce que vous mérité de pêcher

Oh ! Je ne vous parle que de ce que je sais

Il faut que vous me rendiez ma liberté maintenant (oo-oh !)

Tout ce que vous avez à faire c’est de :

Vous baissez bas oh oui ! Et, là, je vous dirai ce que je sais

Baisse-vous bas et, là, je vous dirai tout ce que je sais  Oh oui !

 

Tu ne cesses de frapper à ma porte, mais tu n’y as pas accès

Il le faut, tu dois le comprendre c’est par ce que tu vis dans le péché

Mais si tu m’aimes sincèrement, femme, vient

J’ai de quoi te servir d’épingle de sureté

Mais tu devrais te baisser bas

 

Tu continues de frapper à ma porte, mais tu n’y as pas accès

Il le faut, tu dois le comprendre

Cela fait très longtemps que tu vis dans le péché

Comme je t’aime, je fais le clown

Mais baisses toi bas, bébé !  Et alors je te dirai ce que je sais oui !

Baisses toi bas, et alors je te dirai ce que je sais oui !

Laisses moi te le dire bébé ! Laisse-moi te le dire oui !

Tu continues de frapper, mais je t’interdis l’accès oui!

Tu vis depuis trop longtemps dans le péché. Tu continues de frapper/ Disparais


Revolution


Révolution

 

La révélation révèle la vérité

La révélation

La révolution, la révolution la révolution


Il faut une révolution pour arriver à une solution

Il y a trop de confusions, tant de frustrations

Je ne veux pas vivre dans un parc

Je ne me fie pas à l’ombre sorti de l’obscurité

Alors toi, mon ami

J’espère que tu me comprendras quand je te dis :

Tout comme l’oiseau volant d’arbre en arbre

Les prisonniers veulent retrouver leur liberté

Ne demande jamais un service à un politicien

Sinon, il voudra te contrôler pour toujours


Alors s’il te faut passer par le feu

Que le feu brûle ! Qu’il brûle ! Qu’il brûle !

Et s’il faut que le sang coule ! Que le sang coule !

Le rastaman se retrouve au sommet ! Ne le voyez-vous pas !

Alors tu peux prévoir la suite (la chute de Babylone)


Il y aura des éclairs ! Le tonnerre !

Le souffre ! Et l’embrasement par le feu !

Par le feu ! Par le feu !

Il y aura des éclairs ! Le tonnerre !

Le souffre ! Et l’embrasement par le feu !

Par le feu ! Par le feu !

Afin que soit éradiqué

Et que disparaissent de la surface de la terre

Toutes ces idéologies qui engendrent le mal

Qu’elles soient éliminées de la création !

Et que la vertu recouvre la terre sur toute sa surface

Tout comme les eaux recouvrent l’océan


Les éclairs ! Le tonnerre !

Le souffre ! Le brasier !

Les éclairs ! Le tonnerre !

Le souffre ! Le brasier !


Talkin blues


Je parle vénère

 

Oui, oh oui, non !

Hier soir, j’avais pour lit un sol glacé

Et pour oreiller une pierre

Hier soir, un sol glacé était mon lit

Et une pierre mon oreiller


Je parle vénère, je parle vénère

Ils disent

Tu n’es pas à la hauteur !

Je parle vénère, je parle vénère

Tu n’es pas à la hauteur ! Répètent-ils


J’ai été si longtemps étendu sur la pierre glacé

Que j’ai l’impression d’y être définitivement fixé par une vis

Mais je vais fixer le soleil

Afin que ses rayons puissent briller dans mes yeux

Puis j’avancerais à petit pas

J’ai envie de faire exploser une église

Maintenant que j’ai compris que le prêcheur n’est qu’un menteur !

Alors qui seront ceux qui resteront à l’abri

Quand les combattants

Pour la liberté iront sur le champ de bataille


Je parle vénère, je parle vénère

Ils disent

Tu n’es pas à la hauteur ! Whoa

Je parle vénère, je parle vénère

Ils disent avez-vous entendu ce qu’ils disent ?


Un sol glacé, c’était ça mon lit hier soir

Une pierre, c’était ça mon oreiller

Je parle vénère, je parle vénère

J’ai l’impression d’y être définitivement fixé par une vis

Et je répète parle vénère, je parle vénère

Ils disent, ils me disent

Tu n’es pas à la hauteur !


Natty dread


Natty dread

 

Dread, Natty dread

Dread locks Congo, Bongo moi

Natty dread est à Babylone

Dread Congo, Bongo moi

Roots natty, roots natty


Hey, vous les jeunes recherchez votre culture

Ne perdez plus de temps

Car la bataille fera rage

Et vous ne trouverez même pas de quoi souper


J’ai remonté la 1ère rue

Il y avait des Natty dread

J’ai pris la deuxième

Il y avait des Natty dread

Arrivé à la troisième

Encore des Natty dread

Sur la quatrième rue

J’ai discuté avec quelques Natty dread

Il y a des Natty dread aussi sur la cinquième et sur la sixième rue


Natty dread locks, Binghi Bongo I (moi)

Natty dread, Natty dread

Roots natty Congo I (moi)


Oh nattty, natty, nattyn

Voilà que, natty se retrouve à des milliers de kilomètres de chez lui

Et cela fait bien loin, très loin pour Natty, loin de chez lui

Mais quoi que le monde puisse dire

Nous, nous ne nous perdrons pas en chemin

Car telle une belle journée ensoleillée

Nous nous organisons à notre manière


So Jah Seh


Jah a dit

 

Jah a dit

Pas un de mes brebis ne restera sur le bord de la route

A mendier sa nourriture

Non ils ne le feront pas

Vous savez, ils ne le feront pas


Jah a dit

Pas un de mes brebis ne restera sur le bord de la route

A mendier sa nourriture

Non ils ne le feront pas

Vous savez, ils ne le feront pas


Et en vérité ! En vérité !

Je m’adresse à vous, je vous en supplie

Unissons-nous ! Plaçons toute notre confiance en Dieu

Car seul l’amour nous permettra d’avancer

Tous ensembles ! Unissons-nous

A vous, je vous pose cette question

Qu’y-a-t‘il de mal à s’aimer les uns les autres ?

Faisons confiance à Dieu

Tous ensembles ! Unissons-nous

C’est quoi ton problème mon frère ?


Jah a dit

Vous, vous êtes mes brebis et je suis votre berger

Alors ou que vous soyez, moi j’y serais !


Jah a dit

Vous, vous êtes mes brebis et je suis votre berger

Alors ou que vous soyez, moi j’y serais ! Oui oui


Ici-bas dans le ghetto

Nous souffrons

Ici-bas dans le ghetto

nous souffrons

Mais nous nous accrochons

Et jamais nous ne lâcherons

Nous nous accrochons

Et jamais nous ne lâcherons


Car Jah l’a dit

Je m’en vais vous préparer un endroit

Afin que ou que je sois

Vous aussi y soyez ! Oui !

Jah a dit

N’ayez aucune crainte

Car je serai toujours là, à vos côtés !


Ici-bas dans le ghetto

Ici-bas dans le ghetto

Nous souffrons

Mais nous nous accrochons

Et jamais nous ne lâcherons

Mais nous nous accrochons

Et jamais nous ne lâcherons

Car Jah a dit


Rebel music


Ma musique est rebelle

 

Ma musique est rebelle

Ma musique est rebelle


Oh pourquoi ne pouvons-nous pas

Vivre dans un pays de liberté

Oh pourquoi ne pouvons-nous pas

Vivre tout simplement comme nous le voulons

Ce que nous désirons c’est être libres


Il était trois heures de l’après-midi

Contrôle ! Contrôle sur la route !

Contrôle  Police !

J’étais obligé de jeter

Oui j’étais obligé de jeter

Mon petit stock d’herbe


Ma musique est rebelle

Ma musique est rebelle

Hey ! Je vous le dis

Ma musique est rebelle

Prenez mon âme et fouillez, fouillez la !

Examinez ma vie et vous verrez que je ne vous raconte pas d’histoire


Je vous le dis

Trois heures de l’après-midi !

Contrôle ! Contrôle sur la route !

Contrôle  Police !

Hey ! Monsieur l’agent

Je n’ai pas de pièce d’identité sur moi !

Que dîtes-vous là-bas

Hey ! Monsieur l’agent

Je n’ai pas de pièce d’identité sur moi !

Ma musique est rebelle

Ma musique est rebelle

Ma musique est rebelle

Un pays de liberté

Ma musique est rebelle


Them Belly Full


Ils ont le ventre plein

 

Eux, ils ont le ventre plein,

Mais nous, nous avons faim,

Une foule d’affamés est une foule déchainée,

La pluie tombe mais le sol reste aride,

Il y a bien une marmite

Mais pas assez de nourriture


Alors vous allez oublier vos soucis et danser !

Alors vous allez oublier vos chagrins et danser !

Alors vous allez oublier vos maladies et danser !

Alors vous allez oublier vos faiblesses et danser !


Le coût de la vie ne cesse de s’élever,

Les riches et pauvres, ils n’arrêtent pas de se plaindre,

Maintenant même le faible s’endurcit,

Ils crient tous « Quel bordel !»


Eux, ils ont le ventre plein,

Mais nous, nous avons faim,

Une foule d’affamés est une foule déchainée,

La pluie tombe mais le sol reste aride,

Il y a bien une marmite sur le feu

Mais pas assez de nourriture


Nous allons danser la musique de Jah

Nous allons danser la musique de Jah

Nous allons danser la musique de Jah

Nous allons danser la musique de Jah

Nous allons danser la musique de Jah


Eux, ils ont le ventre plein,

Mais nous, nous avons faim,

Une foule d’affamés est une foule déchainée,

La pluie tombe mais le sol reste aride,

Il y a bien une marmite sur le feu

Mais pas assez de nourriture

Une foule d’affamés est une foule déchainée.


No Woman, no cry


Non Femme, ne pleure pas

 

Non Femme, ne pleure pas

Non Femme, ne pleure pas

Non Femme, ne pleure pas

Non Femme, ne pleure pas


Car je me souviens, je me souviens

Du temps ou, toi et moi, nous étions assis

Dans les cours des logements sociaux à Trench Town

Et que nous obs, observions tous ces hypocrites, ces hypocrites

Qui se mêlaient aux braves gens que nous fréquentions

Ces bons amis que nous avons encore

Ainsi que ceux que nous avons perdus le long du chemin

Face à ce brillant avenir qui nous attend

Tu ne peux pas oublier le passé

Alors, sèche tes larmes


Non Femme, ne pleure pas

Non Femme, ne pleure pas

Non Femme, ne pleure pas

Non Femme, ne pleure pas


Je dis, je dis

Que je me souviens du temps ou

Du temps ou, toi et moi, nous étions assis

Dans les cours des logements sociaux à Trench Town

Et Gorgie allumait un feu

Les bûches de bois se consumaient et l’amour aussi

Tout au long de la nuit

Nous préparions aussi de la bouillie de maïs

Que je partageais avec toi

Mes pieds sont mon seul fardeau

Alors je dois poursuivre mon chemin

Mais quand je m’en irai


Tout se passera bien, tout se passera bien

Tout se passera bien, tout se passera bien

Tout se passera bien, tout se passera bien


Alors non Femme ne pleure pas

Non Femme ne pleure pas, non Femme ne pleure pas

Oh ma petite chérie, ne verse pas de larmes

Non Femme ne pleure pas


Lively up yourself


Éveiller votre esprit

 

Vous devez éveiller votre esprit

Et surtout ne pas rester à la traine

Vous devez éveiller votre esprit

Car le Reggae c’est une autre paire de manches

Vous devez éveiller votre esprit

Ne refusez pas

Ayez l’esprit en éveil

Voilà ce que je vous dis

Voilà ce que vous devez faire

Vous allez bouger comme ça

Bouger comme jamais vous n’avez bougé au paravent


Vous venez accourez, accourez

Vous viendrez jusqu’à ma porte

Vous viendrez ainsi, oh oui !

En vous dandinant comme ça

Puis dandinez-vous comme ceci

Soyer en éveil

Ayez l’esprit en éveil

Ne refusez pas

Vous devez éveiller votre esprit

Car ainsi l’a dit Notre père

Vous devez éveiller votre esprit

Et surtout ne pas rester à la traine

Vous devez éveiller votre esprit

Car le Reggae c’est une autre paire de manches

Que dîtes-vous ? Je ne comprends pas

J’essaie de comprendre, de comprendre, de comprendre

Ce qui vous pousse réagir comme vous le faites

Hé ! Avez-vous entendu ce que l’Homme vous dit


Vous devez éveiller votre esprit

Vous les mecs, gardez vos femmes en éveil

Continuez à garder vos femmes en éveil

Continuez à garder vos femmes en éveil le matin

Continuez à garder vos femmes en éveil

Quand vient la nuit prête à les emporter, la nuit prête à les emporter

Toi, mon bébé, viens donc

Car moi, je dois garder l’esprit en éveil

Vous devez garder l’esprit en éveil

Vous devez garder l’esprit en éveil

Vous devez garder l’esprit en éveil


Vous allez danser comme ça

Vous allez danser comme ceci

Vous allez danser comme ça

Vous allez danser comme ceci

Vous allez danser comme ça

Vous allez danser comme ceci

Et surtout ne pas rester à la traine

Vous danserez comme ça

Vous danserez comme ça

Car le Reggae c’est une autre paire de manches


Faites voir ce que vous avez dans cette manche ci ?

Et dans l’autre manche, c’est quoi qui dépasse la ?

C’est quoi, vous dites ?

C’est quoi, que vous avez là ?

Non ce n’est pas vrai, je ne vous crois pas