Mieux comprendre Bob Marley

Empress Bella « Volcano Girl »

 

Greatings Sœurs et frères

Au nom de H.I.M

Je m’appelle Bella Williams, dans le milieu des artistes Jamaïcains que je fréquente depuis près de trente ans, certains me surnomment : Rita Marley (Richard Daley, Third World), Sister B ou encore Empress Bella

Adolescente à la fin des années 70 ; dès que j’ai commencé à découvrir et à comprendre les paroles des chansons reggae, j’ai tout de suite voulu les faire partager à mes sœurs et frères guadeloupéens.

Robert Dieupart animateur à l’O.R.T.F (unique station de radio à cette époque-là) m’offrit la possibilité de traduire (de l’anglais au français), le jeudi après-midi (j’étais alors collégienne à pointe-à-pitre) des textes d’artistes Jamaïcains.

En ce temps-là c’était le reggae roots !

Bob Marley, Peter Tosh, Bunny Wailer (les Wailers), Daddy U Roy, Big Youth, Grégory Isaac …

Ma langue maternelle étant l’anglais, je suis née sur l’île britannique de Montserrat (West Indies) j’ai passé la première partie de mon enfance sur l’île de la Dominique avant que ma mère mon frère et moi n’immigrent en Guadeloupe dans les années 70.

Donc régulièrement le jeudi après-midi, invité par Robert Dieupart, je traduisais des textes de chansons que me demandaient les auditeurs, bénévolement car c’était mon « Hobby » préféré.

Depuis je n’ai jamais cessé de le faire régulièrement, mon seul but étant d’essayer de transmettre le message de Rastafari aux fans de Reggae francophone. Par la suite, j’ai eu l’occasion, je dirai même la chance et l’honneur de rencontrer, fréquenter et occasionnellement servir de traductrice à un grand nombre d’artistes Jamaïcains : Jimmy Cliff, Big Youth, Third World, U Roy, Gregory Isaac, Dennis Brown, Gladiators, Luciano, Mikey General, Earl chinna Smith, Kidus I, Winston Mc Anuff, Capelton etc …

Au fil des années l’artiste pour lequel on m’a le plus sollicité pour des traductions est L’honorable Rebelle, Monsieur Robert Nesta Marley, brother Bob dans mon cœur, puisqu’il a été et continue de demeurer pour moi, mon premier vrai guide spirituel.

Voilà maintenant près de quinze ans que je me bats et me débats, afin d’arriver à faire publier un ouvrage consacré à Bob Marley et dont le titre est : Magic Mystic Marley. Un livre constitué d’une traduction de Songs of Freedom : Une biographie publié par Tuff Gong en 1995, et surtout la traduction que j’ai personnellement faite d’une centaine de chansons de Bob Marley en essayant d’être la plus proche possible du message que Bob voulait faire passer, puisqu’il le répétait souvent : « Le plus important c’est la compréhension des lyrics ! ».

J’ai dès le départ en 1998 avec l’aide d’amis Jamaïcains, contacté la fondation Bob Marley 56 Hope Road (56 chemin de l’espoir) à Kingston en Jamaïque, qui à transmit ma requête à Bob Marley Music en Amérique.

LETTRES JOINTS

Ils m’ont répondu en des thermes plus ou moins favorables, ils m’expliquaient qu’ils étaient au courant du faite qu’un grand nombre de fans de Bob Marley francophones désiraient mieux comprendre les textes de Bob, ils m’encourageaient même à poursuivre mon projet en trouvant un éditeur, qui à son tour devrait les contacter concernant les droits des héritiers Marley.

Tout à fait normal, mais c’est par la suite que les choses se sont compliquées, puisque ce n’est qu’il y a deux ans que j’ai enfin trouver un éditeur prêt à s’engager dans le projet, après près de dix ans de refus de la part de certains éditeurs français que j’ai contacté.

Ils trouvaient Bob Marley « Vendeur », photogénique, mais estiment ses textes trop « dangereux » pour être publié tels que je tenais à vous les présenter et tout comme vous les lirez ici, sans aucune censure !

Une fois l’éditeur trouvé en 2008, j’ai contacté la Bob Marley Foundation en Jamaïque, ou une personne m’expliqua qu’il fallait que je prenne contact avec une compagnie basé à Londres qui s’occupe de vérifier et réguler tout projet concernant Bob Marley.

Par téléphone et par e-mail l’éditeur et moi avons été régulièrement en contact avec une personne travaillant au sein de cette compagnie.

En Aout 2008 Madame S.A lors d’une conversation téléphonique et par e-mail m’affirmait que parmi les 30 projets dont elle avait la charge de s’occuper, le mien : Magic Mystic Marley figurait en troisième position sur sa liste ! Super !

Il fallait que l’éditeur et moi transmettions le manuscrit complet afin que la famille Marley fasse vérifier les textes par un traducteur pour être sure qu’ils correspondent bien à ce que Bob Marley chantait et disait. Nous avons fait ce qui nous était demandé, c’est-à-dire transmettre le manuscrit intégral à cette compagnie, puis par e-mail Madame S.A nous a expliqué qu’il faudrait un « minimum » de 15% de prorata sur chaque livre pour la famille Marley. L’éditeur a répondu qu’il était d’accord que les ayant droit obtiennent 15% mais que ce ne serait pas un « minimum » mais le maximum qu’il pourrait leur accorder, sa maison d’édition n’ayant pas un gros budget.

Me concernant je devais percevoir 5% en tout et pour tout. Cela m’était égal car le but premier de cet ouvrage est de faire passer le message. Donc du moment où j’arrive enfin à voir : Magic Mystic Marley disponible au public, cela me convenait.

Par la suite Madame S.A par e-mail nous demandait de lui communiquer le nombre de livre que l’éditeur pensait pouvoir écouler, ainsi que le prix à l’unité. L’éditeur et moi, avons alors répondu que tant que nous ne saurions pas si nous allions ou non obtenir une réponse favorable, de la part de la famille Marley, il nous était impossible de savoir à quel prix les livres pourraient être vendu.

Nous voulions présenter un beau livre digne de Bob Marley, avec non seulement les textes, mais aussi des photos et autres illustrations. Suite à cette réponse, et après des mois d’attente et de coups de fil concernent celle que la compagnie devait nous fournir de la famille Marley.

En Janvier 2009, par e-mail Madame S.A me fit enfin parvenir la réponse venant de la compagnie ou elle m’expliquait avoir ses propres traducteurs, elle était désolée de ne pouvoir donner une suite favorable concernant la publication de Magic Mystic Marley.

Elle n’oublia tout de même pas de me présenter ses meilleurs vœux pour l’année 2009. Pour moi ce fut d’abord la douche froide, très froides !

J’avais finalement passé près de quinze ans à chercher l’éditeur qui acceptera de donner vie à : Magic Mystic Marley. Un éditeur panafricain dont Bob Marley aurait surement apprécié le travail, j’avais essayé de mon mieux pour que les choses se passent selon les règles requises, et me voilà face au mur, un Non à Magic Mystic Marley.

Une fois remise du choc, j’ai commencé à me poser une multitude de questions.

Si une compagnie basé à Londres possédant les droits concernant les œuvres de Bob Marley, a des traducteurs capables de traduire ses textes en français, et qui est sensé savoir que les fans francophones de Bob Marley aspirent à mieux comprendre les messages que contiennent ses textes.

Pourquoi alors 30 ans après son décès qui sera commémoré le 11 mai on ne trouve toujours pas de traduction ?

Faute de bonne traduction de nombreuses personne n’ont toujours pas compris que « No woman, no cry » une des plus belle chansons d’amour de Bob Marley ne se traduit pas par « Pas de femme, pas de pleurs » mais « Non femme, ne pleure pas ». Et des dizaines, si ce n’est pas des centaines de fois c’est moi qui leur ai traduit cette chanson.

Qu’en est-il de la réponse que devait donner la famille Marley ?

Puisqu’en 1982 j’ai rencontré Rita Marley dès son arrivée à l’aéroport du Raizet en Guadeloupe, elle m’a alors invité en Jamaïque l’année suivante, je n’ai eu que mon billet d’avion à acheter. J’ai été reçu à mon arrivée à 56 Hop Road par entre autre Errol Brown ingénieur de son de Bob Marley. Qui m’a permis de passer des heures au studio Tuff Gong, avant qu’il ne soit appelé Bob Marley Foundation.

Errol Brown m’a lui même présenté à Ziggy et Stephan Marley il y a quelque année à Paris, à notre première rencontre quand je leur ai parlé de mon projet, ils trouvaient l’idée excellente, ils ont même donné les coordonnés de Neville Garrick en me conseillant de le contacter.

J’ai aussi il y a quelque année servi de traductrice à Ziggy Marley pour une interview qu’il avait avec un journaliste Africain dans les coulisses du Bataclan.

Je sais que Rita Marley qui vit actuellement au Ghana, que Ziggy et Stephan Marley ne peuvent pas gérer et s’occuper de tous les projets concernant Bob Marley, mais quand la compagnie m’a affirmé que cela allait être eux qui prendraient la décision finale après avoir fait vérifier mes traductions concernant Magic Mystic Marley, j’étais assez confiante.

Après m’être posé ces questions sans trouver de réponses et en avoir discuté pendant ces deux dernières années avec de nombreux artistes Jamaïcains, certains ayant même travaillé avec Bob Marley. Certains attendent depuis plusieurs années que je puisse publier Magic Mystic Marley afin de pouvoir faire de même pour eux, car pour les artistes Jamaïcains la France est en Europe leur deuxième destination préférée après la Hollande « Ne me demandez pas pourquoi ? Je ne le dirai pas ! ».

Concernant la France par contre je vais vous dire pourquoi : Il y a le symbole Liberté, Egalité, Fraternité, sensé être un acquit provenant de la Révolution. Il y a aussi et surtout la chaleur des milliers de fans reggae qui quand ils chantent à leur concert Le One Love leur font oublier la barrière de la langue.

Je sais aussi que pour Bob Marley « Le plus important c’est de comprendre le sens des paroles »

Le 11 Mai beaucoup se souviendront et parleront plus ce jour-là de Bob Marley, aussi je tiens à partager et à contribuer humblement à cette journée de commémoration en vous présentant ce site Magic Mystic Marley avec l’aide de mon fils Robert Williams sans qui cela aurait été impossible, puisque concernant internet je ne sais que faire des recherche sur Youtube.

Toutefois je tiens par la même occasion à vous enlever une pratique fausse qui a ici en France tendance à se perpétuer.

Le jour férié en Jamaïque est reconnu à travers le monde, par tous ceux qui comprennent plus ou moins le mouvement Rasta est le 6 Février jour de la naissance de Robert Nesta Marley. Car Bob Marley a dit entre autre « je suis un ange de la Vie et pas un ange de la Mort !».

Sœurs et Frères Rastas ou simplement curieux des textes de Bob Marley je souhaite et j’espère que vous apprécierez ce site. Mon fils Robert et moi avec l’aide aussi de Joffrey, Thomas et Lorène nous avons mis beaucoup de temps et d’énergies « c’est peu dire ! » pour vous présenter Bob Marley sa vie et ses chansons.

One Love Pass it on!

Après avoir parcouru ce site je vous demande si possible de :

1. Pass it on!

Parler de Magic Mystic Marley au plus grand nombre de vos connaissances

2. Faite part de vos commentaires et appréciations !

3. Répondre à la question suivante : Souhaiteriez-vous voir un jour Magic Mystic Marley sous forme de livre avec illustrations, anecdotes et divers documents concernant Bob Marley ?

4. Etant actuellement dans une situation des plus précaires, je sollicite de votre part si possible et dans la mesure de vos possibilités, ce que je désigne comme un Don One Love dont le but principal est de pouvoir me permettre de continuer à traduire des textes de chansons reggae en Français pour d’autres artistes.

Quelques exemples: Bunny Wailer, Jimmy Cliff, Garnet Silk, Burnin Spear, Dennis Brown, Gregory Isaac etc.….

J’ai déjà l’accord de principe de certains, cela prendra moins de quinze ans afin de parvenir à un projet viable. Toutefois il me faudrait me rendre en Jamaïque afin de pouvoir proposer, discuter et finalisez les différents projets sur place avec les personnes concernés.

Voilà pourquoi je sollicite ce Don One Love de ceux qui veulent et de ceux qui peuvent contribuer.

One Love

Empress Bella

12 Responses

  1. clm

    j adore tout simplement

    3 juin 2011 at 22 h 55 min

  2. Thanks!

    25 août 2011 at 2 h 47 min

  3. tollance

    je trouve cé paroles énormes. que jah vous protége.jah protection. JAH BLESSS JAH RASTAFARY.HAILIE SELASIE.KING OF KING LORD OF LORD LYON OF JUDA.KING RASTAFARY..JAHLANCE

    12 septembre 2011 at 19 h 23 min

  4. Johana PLACIDE

    Hello ! J espère ke tu atteindras ton objectif ki est de faire publier ton livre ; car g déjà hate de le dire. Jah Bless you

    12 septembre 2011 at 23 h 23 min

  5. Salut bella! Vraiment top ton site,je soutiens à 200% ton combat, ton projet ! Je te souhaite vraiment d’atteindre ton objectif !

    One Love !

    24 octobre 2011 at 14 h 58 min

  6. Hi! Very Nice Web site!!! Yes I!!! trés bien illustré;fonctionnel … un site de référence pour les fans de Bob Marley!!!captain Freddy az Paris

    18 mai 2012 at 12 h 38 min

  7. olivier

    malaaaaaaaaaaaaaaaaaa de j adore que trop ton site il es que trop cool viva la bob astie

    2 octobre 2012 at 21 h 40 min

  8. Nathalie

    Bella, ce fût un plaisir de te rencontrer, ton parcours m’inspire beaucoup je suis une fanatique comme toi, nous avons beaucoup de points communs ! Ton site est génial, je te soutiens à fond sur le livre! la patience est une vertu never lose hope.
    5 minutes après ton départ, mon amie nous a rejoint et la premiere chose qu’elle m’a montré est sa nouvelle coque de téléphone Bob Marley 😀 Bless up !

    10 juillet 2013 at 23 h 35 min

  9. ibrahim

    Bob a été une legende j’ai envie d’ecouter tous ses morceau en traduites en francais et surtout en audio du courage sister

    8 avril 2014 at 22 h 08 min

  10. freeman

    love je pense a toi . ton site est vraiment sympa.je me sens bien. toi aussi je suppose. te rapel tu de la cascade les pluie tropical qu’on a vecu paris. on est ds le futur . grosse dedicace a mama lova

    15 juin 2014 at 14 h 55 min

  11. Bonjour Bella,
    Très joli site, avec plein d’infos, je repasserai 🙂

    Jah love

    18 juin 2014 at 18 h 58 min

  12. Johna577

    Hello to all, the contents existing at this site are in fact remarkable for people knowledge, well, keep up the nice work fellows. edddeeeegbec

    22 août 2014 at 5 h 45 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *